GotanCity

Le Meilleur de Buenos Aires – Hôtels, Tango, Bars, Conseils Voyage

Où dormir à Buenos Aires ? Les meilleurs hôtels de la capitale argentine

Du boutique-hôtel de style à la maison de Coppola himself, du 5 étoiles dans un ancien palais historique au cadre complètement fou d’un palace contemporain pour les épicuriens haut de gamme, Buenos Aires dispose d’une scène hôtelière en fonction des envies et besoins de chacun.

Alors, vue sur un bal tango depuis votre fenêtre ou immersion dans l’un des quartiers les plus trendys de la ville ? Un conseil : variez les plaisirs, Buenos Aires est faite pour cela !

Des boutique-hôtels singuliers

Palermo, version hôtels stylés

Direction Palermo Soho, à deux pas de hauts lieux du tango portègne (Salon Canning et la Viruta pour ne citer qu’eux) : derrière la porte de ce qui ressemble à toutes les maisons du quartier se cache l’hôtel de Francis Ford Coppola, le Be Jardin Escondido by Coppola (Gorriti 4746).

Une maison très privée dans Palermo Soho

Plus qu’un hôtel d’ailleurs : une maison. Après un coup de coeur sur le tournage du film Tetro, le réalisateur achète les lieux et le transforme en nid cosy avec jardin privé, chambres uniques et une équipe aux petits soins. En famille, finalement. Un joyau hôtelier , dans l’un des quartiers les plus festifs de la ville.

Voisin de l’hôtel ou presque, le Mine Hotel (Gorriti 4770) envoie lui aussi son quota d’amour. Disons que si le 1er est plein (et vu le nombre réduit de chambres, cela arrive), c’est là qu’il faudra frapper ! Chambres spacieuses et design, excellent petit-déjeuner et un staff qui connaît le barrio comme sa poche. Jackpot.

Amateurs de vins, voici 2 adresses à noter dans votre carnet : le Miravida Soho et ses dégustations régulières, ainsi que le Legado Mitico qui, en plus d’être au coeur de l’action dans Palermo, se paie le luxe d’une « sister property » au coeur de la ville de Salta. Pour les doublés réussis, on réserve les deux hôtels lors d’un même séjour en Argentine !

Si vous venez pour une cure de viande chez Don Julio, dormez à côté, vous pourrez atteindre votre lit facilement post-Malbec à l’excellent Own Grand Hotel Palermo (Gurruchaga 2121). Attention, les prix s’envolent parfois un peu trop à certaines périodes (au vu du marché).

Côté Palermo Hollywood, le Home Hotel (Honduras 5860, Palermo, C1414BNJ Buenos Aires) emporte tous les suffrages. D’autant que sa piscine est accessible (moyennant supplément) aux heures les plus chaudes de l’été. En janvier, quand les coupures d’électricité se multiplient et qu’on frôle les 40, avoir l’adresse dans un coin de sa tête est plus que recommandé.

La piscine du Home Hotel

D’autres options de qualité en matière d’hôtels à Palermo incluent :

  • Le Fierro Hotel (Palermo Hollywood)
  • Le Duque Hotel Boutique & Spa, chambres charmantes (Palermo Soho)
  • The ClubHouse (Costa Rica 4651)

Dormir à San Telmo : on va où ?

On file à San Telmo, avec vue sur la plaza Dorrego (coeur de la Feria et tango à l’appui!). L’hôtel Anselmo fait partie du groupe Hilton sous l’enseigne Curio Collection. Pour y avoir dormi 2 ou 3 fois pas de panique : on cumule tous les avantages du groupe tout en gardant l’esprit boutique-hôtel et un goût prononcé pour l’épicurisme.

A quelques cuadras de là et proche de la plaza 5 de mayo et de la Casa Rosada, l’hôtel Moreno (Moreno 376) n’a jamais déçu. Son petit-déjeuner buffet ouvre sur une terrasse au dernier étage de l’hôtel (panorama sur les toits du centre de Buenos Aires, immanquable!) et les chambres font la taille de suites. Tarifs en douceur pour la ville : à tenter !

  • San Telmo Luxury Hotels (San Telmo), ne mettez pas plus de 80 euros en revanche, je l’ai vu à tous les prix mais il peut s’envoler pour rien. Chile 437, San Telmo, Buenos Aires, Argentina
  • Hôtel Boca By Design Suites… en évitant d’y dormir si on est plutôt fan de River ? Tacuarí 243, Montserrat, 1071 Buenos Aires, Argentine

Séjour à Puerto Madero : les hôtels à retenir

Le plus dingue à mes yeux (et le plus fabuleux aussi) reste le Faena Hotel Buenos Aires (Martha Salotti 445). Audacieux, transgressif et en même temps haut de gamme. Tout y est, y compris pour venir y boire un verre, dîner, ou voir l’un des meilleurs shows tango de la ville. Il ne plaira pas à tout le monde, signe d’une identité forte dans cette catégorie.

Plus posé, voire business mais de bonne qualité et plus abordable, l’hôtel Madero permet de jouir d’un emplacement agréable et d’un service de qualité. Chambres avec vue disponibles.

Relax avec vue !

Il a ouvert récemment ses portes et s’inscrit dans la lignée de l’hôtellerie haut de gamme de la capitale argentine, puisqu’il s’agit du « petit frère » de l’Alvear Palace de Recoleta. Plus jeune dans l’approche, l’Alvear Icon Hotel & Residences (Aimé Painé 1130) offre des vues à couper le souffle depuis son Crystal Bar et le restaurant Kayla.

L’esprit palace à Buenos Aires

Oui, de grands noms sont bien là ! Dommage qu’ils restent centrés sur quelques zones géographiques, Recoleta et à proximité de Retiro notamment…

La table au fond à droite près du Oak Bar : c’est moi 😉

Ma préférence va au Palacio Duhau Park Hyatt (photo ci-dessus). J’y vais pour travailler ou boire un verre, même sans y séjourner. Les hôtels Hyatt sont excellents pour la qualité de service et le sens du détail à travers le monde : le Palacio Duhau ne fait pas exception. Comme un air de château et jardins privés au coeur de la ville, doublé d’un goût prononcé pour les excellents vins… magique.

Non loin de là, le Four Seasons Buenos Aires (C, Posadas 1086, C1011 ABB ) joue la carte « architecture à la française » et est surtout connu pour son bar Pony Line. A choisir j’irais plutôt vers le Hyatt (ce FS là n’est pas mon favori, contrairement par exemple au FS Casa Medina Bogota ), mais je comprends l’attachement à certaines marques hôtelières en fonction des trajectoires professionnelles et personnelles.

Le Four Seasons BsAs sous un temps estival

Filons vers la « grande dame » de la ville, l’Alvear Palace (Av. Alvear 1891, C1129 CABA) ! Old school dans le plus beau sens du terme, pour les amateurs de gastronomie, de 5 étoiles légendaires et d’héritage historique marqué.

Bonus : une étape unique au Hub Porteño

Là où une multitude d’hôtels commencent à sérieusement se ressembler à Buenos Aires (ce qui, pour être 100% franche, n’est pas un phénomène proprement argentin – il suffit de regarder Paris), le Hub Porteño (Rodríguez Peña 1967) sait encore tirer son épingle du jeu.

Audacieux avec goût, le Hub Porteño propose une expérience différente de l’hospitalité

Intime, luxueux, et je dirais précis dans les expériences proposées (art, polo, tango, artisanat…), l’hôtel installé dans le quartier de Recoleta s’adresse à une clientèle de connaisseurs… et d’amoureux de leur tranquillité : les enfants de moins de 12 ans ne peuvent y séjourner.

A suivre : un article sur les meilleurs hôtels de chaîne dans la ville (aka où maximiser son statut et ses points de frequent flyer lorsque l’on vient pour business ou loisirs).

Merci d’avoir lu cet article et n’hésitez pas à partager 🙂 Quelles sont vos adresses favorites lorsque vous séjournez à Buenos Aires ?

One thought on “Où dormir à Buenos Aires ? Les meilleurs hôtels de la capitale argentine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *